Interventions du groupe Des Socialistes pour Conflans au Conseil municipal du 17 septembre 2018

Délibération n° 1 : GPSO – réintégration de l’écart estimé/réalisé 2016.

CONTRE.

Groupe DSpC : Sans commentaire.

Délibération n° 2 : approbation du rapport 2017 de la commission locale d’évaluation des charges transférées.

CONTRE.

Groupe DSpC : Sans commentaire.

Délibération n° 3 : tarifications du Musée de la Batellerie.

ABSTENTION.

Groupe DSpC : Nous sommes étonnées de voir que les scolaires et péri-scolaires paient pour avoir accès au musée et aux expositions temporaires de l’Orangerie. Alors que la municipalité souhaite attirer les publics individuels aux expositions temporaires de l’Orangerie en ne les faisant pas payer ; le secteur scolaire, lui, public assuré et captif, devra continuer à payer.

Vous tirez l’argent là ou vous êtes surs de l’avoir, car le secteur scolaire est un bon client !

Une fois encore, nous constatons que vous négligez l’aspect social et culturel des visites au musée.

Délibération n° 4 : tarification du cahier de coloriage de Musée de la Batellerie.

POUR.

Délibération n°5 : modification des tarifs de location de la salle Debussy du conservatoire Gershwin.

CONTRE.

Groupe DSpC : Nous étions contre la délibération n° 11 du 26 Mars 2018, nous pensons toujours qu’il est déplacé de faire payer une salle nue aux associations culturelles conflanaises. Le Conservatoire fait partie des locaux municipaux et doit être mis à disposition de la culture conflanaise, a fortiori pour suppléer à la disparition des salles du Cinéville.

La culture pour tous, c’est toujours le souhait des Socialistes pour Conflans.

Délibérations n°6 et 7 : tarification des repas du personnel de la commune et des écoles.

CONTRE.

Groupe DSpC : Il est impensable de voter cette délibération : au mois de Juin, nous avions voté la délibération où la municipalité s’engageait à ne pas modifier cette tarification. Aujourd’hui, nous constatons une augmentation de 41% sur le tarif initial, et dans votre « grande générosité » vous octroyez une prise en charge de 50% du coût supplémentaire, l’autre moitié restant à la charge des agents !

Délibération n°8: création d’un poste d’attaché, filière administrative.

POUR.

Délibérations n°9 et 10 : cession d’un terrain à bâtir rue des Hautes Rayes.

Délibération n°11 : cession de 2 lots de copropriété dans la Résidence Les Maréchaux. 

Délibérations n° 12 à 15 : démolition du Cinéville et des Bains-douches.

CONTRE.

Groupe DSpC : Force est de boire le calice jusqu’à la lie : le Cinéville ne pourra plus être exploité comme tel en raison des investissements nécessaires pour la remise aux normes, les Bains-Douches ont été malheureusement fermés de manière arbitraire par la municipalité ; et c’est à contrecœur que nous en faisons aujourd’hui le constat.

Mais nous nous opposons à la démolition totale des bâtiments Cinéville, Bains-douches et bâtiment administratif de la Mairie attenants pour deux raisons :

  • Vous n’avez aucun projet précis, vous avancez un centre de santé, une salle polyvalente sans donner de détails, cela semble se passer comme pour la cuisine centrale… Nous verrons bien au fil des opportunités. Une surface vierge sera plus attractive pour les promoteurs de projets futurs…

  • Si l’occupation fonctionnelle de ces locaux peut changer, les murs doivent rester en place car ils témoignent de l’urbanisme des années 1930 et ont un intérêt architectural. Il est très courant de voir des chantiers de réhabilitation d’anciens immeubles qui ne gardent que les murs et refont entièrement l’intérieur.

Par ailleurs, le projet d’installation d’une maison de santé a pour nous un intérêt dans la mesure où il facilite l’accès aux soins (et non la création d’une médecine à deux vitesses). La création d’une salle polyvalente à vocation culturelle nous semble essentielle car il s’agit de redonner une vie culturelle au centre-ville.

Nous souhaitons donc que vous preniez le temps et que vous nous présentiez un projet abouti et détaillé. Une vague promesse ne nous suffit pas car nous venons de le constater une fois de plus (pour la tarification des repas des agents) que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.

Nous nous opposons farouchement à la démolition de ces bâtiments car nous craignons que vos projets évoluent encore et que de la sorte vous nous mettiez, encore une fois, devant le fait accompli et à la merci du plus offrant des promoteurs immobiliers.

Délibération n° 16 : restitution de la licence IV du Bar des amis.

POUR.

Délibération n° 17 : adhésion à un groupement de commandes – Centre interdépartemental de gestion des assurances incendies, accidents et risque divers.

POUR.

Délibération N° 18 : élaboration du plan communal de sauvegarde de la commune.

POUR.