Campagne Présidentielle

Le Front National est nettement battu
et c’est là l’essentiel.

 Cette élection, dont il faudra tirer avec recul tous les enseignements, donne à voir, une fois encore, une société profondément déchirée et inquiète pour son avenir.
Le camp de ceux qui votent contre a encore gagné sur ceux qui votent pour; ce qui en dit long à la fois sur la santé de notre démocratie et sur le besoin de mener, à gauche, la refondation de notre offre politique.
À notre niveau, local, c‘est ce que nous nous efforcerons de faire, convaincus que les valeurs conjuguées du socialisme et de l’écologie sont les seules alternatives capables d’apporter des réponses de progrès dans ce monde en pleine mutation.
 Aussi, dès aujourd’hui, le Parti Socialiste et Europe Écologie les Verts, de la 7ème circonscription des Yvelines s’engagent ensemble et pleinement dans la campagne législative avec Ghislaine Senée et Fabien Lemoine « Ensemble, Passeurs d’Avenir »

http://gsenee2017.fr/

La défaite est évidemment douloureuse et nous laisse groggy. Elle nous était promise depuis tellement longtemps qu’il était difficile d’y échapper. La gauche est souvent mal récompensée de son exercice du pouvoir. 1936, 1981, 1988, 1997 furent toutes suivies de défaites. Laissons l’histoire juge de ce quinquennat et rassemblons-nous maintenant pour voler vers de prochaines victoires.

Cela a été dit et répété, 2017 pour la gauche est une année zéro. Il nous faut reconstruire en innovant, en pensant les enjeux essentiels d’aujourd’hui et du futur, en dehors de la bataille politicienne. C’est quand le Parti socialiste innove, réfléchit, invente qu’il est le plus fort. La campagne de Benoît Hamon a apporté des bases pour la réflexion future, notamment sur le temps de travail, l’environnement, ou la santé.

Nous nous sommes largement mobilisés pour cette campagne, en gare, sur les marchés, distribuant tracts et flyers à la volée. Le plus souvent nous avons rencontré des citoyens attentifs, mais que la crainte d’une droite-extrême et de l’extrême-droite a poussé à privilégier d’autres choix.

Pour le second tour, le péril est immense de voir l’extrême-droite, incarnée par l’héritière des nostalgiques de l’Algérie française et du régime de Vichy, arriver au pouvoir. Ce serait, à n’en pas douter la fin de la République, celle que Charles Maurras déjà pointait du doigt comme « la gueuse ». Sans aucune hésitation nous appelons donc à voter pour Emmanuel Macron, bien que nous conservions nos réserves sur son programme et ses orientations politiques. Une fois, la défaite de Marine Le Pen actée, viendra justement le temps de la confrontation législative, qui, pour la première fois depuis 1997 sera un vrai enjeu. Comme le disait Michel Rocard le 19 mars 1978, « il n’y a pas de fatalité à l’échec de la gauche ». En faisant élire le plus grand nombre de députés socialistes et écologistes nous serons alors en position de peser sur la ligne politique des cinq prochaines années pour plus de justice sociale et de protection de l’environnement. Mais c’est là un autre combat. Pour le moment, il n’y a qu’un objectif, qu’une pensée qui doit occuper nos esprits : faire battre le Front national. Dès à présent, nous serons présents avec vous dans les rues de Conflans pour porter ce message.

***

La lettre de Benoît Hamon au lendemain du 1er tour.

***

1er tour

Les Conflanais se sont déplacés en nombre pour voter avec plus de 80,47 % de participation.
 Merci aux 1637 électeurs qui ont apporté leur suffrage à Benoît Hamon et à son projet humaniste, socialiste et écologiste.
Les Français ont choisi de porter au second tour Emmanuel Macron et Marine Le Pen, c’est la démocratie.
Au Parti Socialiste, à la section de Conflans-Sainte-Honorine, nous sommes très fiers de la campagne courageuse, innovante et enthousiasmante menée par Benoît Hamon.
Face au danger que représente pour la France, la démocratie et nos valeurs le Front National, nous appelons à voter contre Marine Le Pen et pour Emmanuel Macron.

***

 Le grand rassemblement de la république est un succès, 20 000 personnes étaient sur la place pour le discourt de Benoît Hamon.

 

 

Mercredi 19 avril, tous à République, pour faire battre le cœur de la France !

C’était un grand rendez-vous politique, citoyen, festif et culturel, le mercredi 19 avril dans ce lieu symbole qu’est la place la République ; au programme, forum citoyen et associatif, prises de parole et concerts.

Au Parti Socialiste, à la section de Conflans-Sainte-Honorine, nous sommes très fiers de la campagne courageuse, innovante et enthousiasmante menée par Benoît Hamon.

Faire battre le cœur de la France, plus qu’un slogan, c’est enfin un nouveau chemin pour notre pays, c’est la traduction concrète de ce que peuvent proposer les socialistes dans un monde en pleine mutation ; se nourrir de notre histoire pour nous tourner vers l’avenir en réinventant notre rapport à l’économie, au travail et à l’environnement ;  proposer une voie nouvelle entre les tenants de la mondialisation à marche forcée et le repli nationaliste.

Ce dernier grand rendez-vous avant le premier tour était celui de tous les citoyens Français qui ne se résignent pas à choisir entre le repli sur soi et le repli social, entre l’utopie et la réalité ; c’était le rendez-vous de ceux qui souhaitent construire une société plus juste, plus respectueuse, plus fraternelle, plus moderne.

et vous avez répondu présents !

***

Pique-nique à Trappes

***


(Bercy, la fin du meeting)

***

BENOIT HAMON 2017

 

Prendre contact avec la section de Conflans